Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 19:07

 

 

Traduction CLIC !

 

 

- Bonjhour, Nicolas ! qu'o dit une jholie dame.

Al avait une robe qui brillait coumme le souleil, daus ch'veux coumme de l'or et a tenait une baguette à la main.

- N'aye pas pour. I seus une fée en patrouille. La neut de Nau, ol en arrive daus affaires, alors nous z'aut', les fées, y fasant daus rondes pr vouère si tout se passe bin. Tchi qu'ol est don le problème ?

Et volà Nicolas qu'esplique la situation.

- Bon, qu'o dit la fée, o faut ouvrir le vent' dau p'tit louc !

- Ah non ! O va pas r'commencer, qu'o dit le louc ! I veux pas !

-T'avais qu'à pas mangher Poussinette ! Qu'o y répond la fée. Te volà bin puni, avour ! Zou regrettes-tu, au moins ?

- Ah voui ! Sûr qu'i zou r'grette ! I recommencerai pus jhamais ! Parole de louc !

- Bon, qu'o dit la fée, o va pr thiau coup, mais qu'i t'y reprenne pas ! Et a dounne un coup de baguette sû le vent' dau louc, et la poule nine sort, les piumes un p'tit bout ébouriffées, mais entière et en bounne santé.

- Merci ! Qu'o dit le louc. Et le se sauve en courant.

Nicolas prend Poussinette dans ses bras et au moument où que le v'lait r'mercier la fée, volà qu'al avait disparu !

Alors l'est rev'nu chez li tout content ac sa poule nine dans les bras. L'avant traversé tous deux le code barre. Nicolas a r'pris sa taille normale, et une foué dans son lit ac Poussinette qu' avait revenu sû la couveurture dau live, le s'est endormi.

Le matin de Nau, l'a sauté dau lit pr aller vouère ses cadeaux au pied dau sapin. Ses parents étiant bin heureux de le vouère de minme. L'en avant su la raison en voyant que la poule nine était rev'nue sû la couveurture dau liv'.

O valait meux pas chercher à comprend'...

Pr Nicolas, tchiau jhour a été un joli Nau, i vous zou garantis !

 

Avour, la neut, quand Poussinette va se prom'ner dans le monde, Nicolas va ac elle. Le veut pas qu'a s'en alle toute seule. Et i peux vous dire que l'en visitant daus pays !

L'avant minme rencontré Nicolette et son p'tit louc qui fasiant coumme eux. O s'a passé au bord de la mer, soué disant sû une plaghe.

La suite, i la counnais pas. Tout ce qu'i sais, ol'est que bin daus années pus tard, Nicolas et Nicolette s'avant mariés et que le vivant heureux ensemb' asteure.

Dans leur petite maison, sû une étaghère de la bibliothèque, o ya deux petits liv' ranghés bin précieusement. I ai pas besoin de vous dire lesquels ! Ol 'est pr leurs enfants, pus tard...

 

Et pi i ai marché sû la queue d'une souris, et mon conte est fini !

 

AG

 

Nicolas.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

gazou 11/02/2013 09:12


 En voilà un joli conte !


Comme quoi, on peut envivre des aventures avec un simple petit livre et il peut changer votre vie entière

ag86 12/02/2013 11:01



Il faut peu de chose parfois...


Amitiés



EvaJoe 10/02/2013 01:02


Alain,


 


J'avais du retard dans mes lectures mais cela m'a permis de lire d'une traite cette très belle histoire. C'est délicieux,je me demande si en les racontant à haute voix je ne me régalerais pas
d'avantage.


As tu déjà essayé de conter tes contes?


Il y a une belle histoire, les enfants ont tous des héros au travers de leurs livres , qu'ils soient poulette où loup.


Douce nuit et bisous d'EvaJoe

ag86 12/02/2013 10:49



Merci pour ton compliment.


J'aime beaucoup dire des contes.


Bisous



martine 09/02/2013 21:18


Bonsoir Alain


OUff !!! tout finit bien... Super !!! c'était vraiment adorable..


Merci à toi pour ce moment d'évasion.


Bonne soirée


Bisous


martine

ag86 12/02/2013 10:41



J'aime les histoires qui finissent bien !


Merci, Martine


Bisous



Ophrys . 09/02/2013 05:17


Alors  comme  ça  Nicolas  est  Nicolette  ont  retrouvés  le  grand  amour ???   mais  il ne t'ont  pas 
dit  s'il  avait  aussi  retrouvés  Marcel et la  Tignasse  , ces deux  la  je  les  aime  beaucoup  tu  sais  ,
ils  devraient  être  de  retour  , les  aurais-je  loupés    ?..
Merci  Alain avec  mon  mari  nous   nous  sommes  amusés  a  traduire   ..
Bisous ..

ag86 12/02/2013 10:30



Merci d'avoir lu mon patois, cela me fait très plaisir.


Marcel et La Tignasse hibernent un peu en ce moment, mais je ne les oublie pas... Chut !


Bisous



sabine 08/02/2013 08:04


Je reviens prendre un peu de potion ...Chuuuuut, Poussinette ne m'a pas vue ! (je reviendrai pour Pâques, cueillir ...ses oeufs en chocolat !)


Passe un merveilleux week end, je t'embrasse : sabine.

ag86 08/02/2013 15:42



Elle t'a vue, mais elle n'a rien dit, car elle te connais maintenant, et elle te trouve très gentille.


Gros bisous



Bonjour Et Bienvenue !

  • : La Plume Bleue
  • : La Plume bleue est un blog de poèmes et nouvelles écrits simplement au fil des jours, de l'actualité, des événements de la vie. Vous y trouverez également des textes en "parlanjhe" poitevin. Bonne visite !
  • Contact

 

Bonjour et bienvenue !

Alain GAUTRON    

 

 

Mon second blog :

02-banniere-cadre.jpg

 

Fables et écrits courts

 

 

 

vase-01.JPG

 

dessin PG 01

 

Guilde-fabulaire-02.jpg

 

 

 

  "La prose de la vie nous permet de survivre.

Mais vivre, c'est vivre poétiquement."

 

Stéphane HESSEL

(Le chemin de l'espérance)

 

Jean-Mauget-001.jpg

 

 

gyrovague-01.jpg

 

couverture

 

70 fables en vers

illustrées de photos en noir et blanc

par Yveline  (yg86)

150 pages

 

Ed. : TheBookEdition

 

Dans la rubrique "Rechercher un livre"

taper : FABLES

 

 

Pistil-logo.jpg

 

dyn007_original_150_153_gif_2568700_8474a34fc78041318210194.gif

 

à Line


Rechercher


L'homme d'un seul livre,

comment peut-il être libre ?

 

 

"Que la jeunesse y prenne garde !

Qu'elle n'aliène jamais sa conscience au bénéfice d'un parti, d'une idéologie, d'un homme !"

André Frossard


"La pollution de la planète n'est qu'un reflet extérieur d'une pollution psychique intérieure, celle de millions d'individus inconscients qui ne prennent pas la responsabilité de leur vie intérieure." Eckhart Tolle

Aplumedor

Merci Line

 

 

gentillesse

 

Merci Sonya


 

Blog d'or
décerné par Lee Rony
le 30/07/09
Je le remercie
très chaleureusement.





Coeur de l'Amitié
Merci à
Bilitis
et Channig



Certificat
s
Merci à
Didier


certificat
prix-2010

Merci Emma

09122092229.gif
Merci Sissi
plume bleue

PARLANGHE POITEVIN

 

 


L’imaginaire hameau de La Beurlandrie, de la non moins imaginaire commune de Taupignac, véritable petit « Cloche-Merle » du Poitou, nous livre ici tous ses secrets. Dans une suite de courtes histoires reliées un peu à la manière d’un roman, l’auteur nous raconte, dans une langue truculente, les dires, les faits et gestes, les espoirs et les déboires de La Jheanne, La Simoune, Le Bicognard, La Grimaude, le thiuré, Sébastien l’facteur, et pi bin d’autes…
Alain Gautron est né en 1948 et a passé toute son enfance à Charroux. Dans ses textes, il retrouve son parler familial, le poitevin méridional commun au sud-Civraisien (sud de la Vienne) et au Ruffécois (Charente poitevine). — Préface d’Yves Gargouil, maire de Charroux et vice-président du Conseiller général de la Vienne.
En fin d’ouvrage, Eric Nowak propose une petite étude sur la langue de l’auteur, et la resitue dans l’ensemble poitevin et saintongeais.

Editions PyréMonde juillet 2009

 

Vient de paraître :

 

 

Patois 01 Nowak

 

blason-Poitou-Charentes.jpg

Tour Charlemagne

Catégories

Merci de votre visite !

 

 

 

rose notes

 

 


DIFFERENCES


Toi qui repousses l'étranger,

A son encontre qui fulmines,

Pourrais-tu, plutôt que juger,

Considérer tes origines ?

 

Notre Histoire est un long voyage ...

Les peuples ont mêlé leur sang.

Aberration, ce "Pur Lignage",

Celui dont tu te dis l'enfant !

 

N'es-tu pas Celte ou  fils de Rome,

D'Afrique, berceau des Humains,

Etre cosmopolite en somme,

Riche de tes parents lointains ?

 

Rien ici-bas n'est étranger,

Et si la haine fait recette,

C'est que notre oeil est abonné ...

Au petit bout de la lorgnette !

 

Mille couleurs et  non l'unique

Font tout le charme d'un décor.

Pourrait-on parler de musique

S'il n'existait qu'un seul accord ?

 

Ce sang qui coule dans nos veines

Porte en lui tous les souvenirs

De la grande Famille Humaine

Et tant d'Amour qui veut grandir !

 

Toi qui repousses l'étranger,

A son encontre qui fulmines,

Pourrais-tu, plutôt que juger,

Considérer tes origines ?

 

AG

A bientôt !

 

oiseau de l'amitié

 

 


couronne noel








musiciens-bretons.jpg

baudet.jpg

vaches.jpg

carte-paysanne.jpg

Ferrat 03

 

A.g-0001-copie-1.jpg